XS, S, M, L — ou les flûtes en quatre tailles

Cette page existe à titre d'archive. Elle n'est plus tenue à jour!

Depuis quelques années Les Chemins de Traverse enrichissent le répertoire de leur formation en commandant des pièces à des compositeurs de ce pays.

Pour la saison 2006-2007, c'est le compositeur fribourgeois Laurent Mettraux, bien connu des musiciens et mélomanes romands, qui est à l'honneur. La pièce qu'il compose pour Les Chemins de Traverse comporte quatre volets mettant tour à tour en valeur chacune des différentes flûtes de l'ensemble, soit le piccolo, la flûte en do, la flûte alto et la flûte basse. Le tout constitue un morceau qui peut être joué d'un seul tenant, ou en alternance avec les autres oeuvres du concert.

Le projet

Les Chemins de Traverse accordent une grande importance au choix des pièces faisant entendre le timbre propre à chacune des différentes flûtes traversières. Si la flûte en do, le piccolo et la flûte alto apparaissent relativement fréquemment dans la littérature pour trio de flûtes, les pièces faisant usage de la fûte basse sont beaucoup plus difficiles à trouver. Outre l'importance que le trio accorde à la création d'oeuvres inédites, ses commandes offrent l'avantage de constituer un répertoire pour cet instrument précis.

La musique de Laurent Mettraux met justement en valeur les sonorités particulières aux instruments ou aux voix. Sa composition comprend quatre mouvements, joués à la suite ou non:

  • 1er mouvement: 2 flûtes en ut et flûte alto, atmosphère mystérieuse
  • 2e mouvement: 2 flûtes en ut et piccolo, atmosphère enjouée et facétieuse
  • 3e mouvement: 2 flûtes en ut et flûte basse, atmosphère paisible et contemplative
  • 4e mouvement: 3 flûtes en ut, atmosphère volubile et printanière.

Ce programme est complété par des pièces de:

  • Bruno Rossignol (1958*)
  • Wilhelm Friedrich Ernst Bach (1759 - 1845)
  • Robin Chapman (1942*)
  • François Devienne (1759 - 1803)
  • Alexander Tcherepnin (1899 - 1977)
  • Gordon Jacob (1895 - 1994)

Comme à leur habitude, Les Chemins de Traverse proposent des clés de lecture - ou plutôt d'écoute - en lisant des textes écrits par Isaline Dupraz pour lier les différentes pièces entre elles.

Le compositeur: Laurent Mettraux

Né à Fribourg (Suisse) le 27 mai 1970. Études musicales au Conservatoire de Fribourg (théorie auprès de René Oberson, piano, violon, chant) et à Genève (écriture avec Éric Gaudibert, direction avec Liang-Sheng Chen). Suit également des cours de musique ancienne et de musicologie. Reçoit une bourse de la Fondation Kiefer-Hablitzel (Association Suisse des Musiciens). Cours et conseils entre autre auprès de Klaus Huber, Luis de Pablo, Arvo Pärt, Paul Méfano.

Premier prix et prix du public du 1er Concours pour Jeunes Compositeurs - 1993 organisé par l'Orchestre de Chambre de Lausanne, finaliste entre autre au Concours Européen de Composition Chorale (Amiens), lauréat de la fondation Boswil. Il reçoit en 1998 le prix du prestigieux festival des Donaueschinger Musiktage, décerné pour la première fois, pour son oeuvre pour orchestre Ombre, choisie parmi plus de 80 partitions (dans le jury: Wolfgang Rihm, Gérard Grisey, Christian Wolff, Sylvain Cambreling). Il est en outre honoré en 2000 d'une contribution ad personam de l'UBS Kulturstiftung pour sa « contribution remarquable à la vie musicale en Suisse et à l'étranger ».

Nombreuses oeuvres et commandes tant par les interprètes que par les associations de concerts, festivals, radios, fondations. Ses compositions sont de plus en plus jouées, en Suisse et à l'Étranger. Son style est apprécié aussi bien par les spécialistes de musique contemporaine et les musiciens que par le grand public. Il est par ailleurs un des plus jeunes compositeurs dont la biographie soit parue dans l'International Who's who in Music and Musician's Directory, dès la 16ème édition (1998).

Ses oeuvres sont jouées dans de nombreux pays du monde entier, par un grand nombre d'interprètes célèbres, dont: le Quatuor Talich, Tibor Varga, Jesus Lopez-Cobos, Sylvain Cambreling, Francisco Araiza, le Zürcher Streichtrio, le New London Chamber Choir. Parmi ses récentes compositions: un oratorio pour l'Exposition Nationale Suisse ; Complainte pour violon solo, écrite à la demande de Shlomo Mintz, œuvre imposée du Concours International de Violon de Sion ; une œuvre chorale, commande sur concours de la Fondation pour la Musique Sacrée Universelle de New York ; Émergences pour violon et accordéon, créé par Marianne Piketty et Pascal Contet ; un double-concerto pour Boris Livschitz, violon, et la célèbre joueuse de pipa Yang Jing ; un quintette pour flûte et cordes pour Alexandre Magnin et le Quatuor Janacek ; Stèles pour piano, créé par Dana Ciocarlie ; un concerto pour orgue à l'occasion de l'inauguration des nouvelles orgues de la Cathédrale de Lausanne. Ce concerto a été rejoué en première allemande en juin 2010, conjointement à la création d'une œuvre pour chœur et orchestre (commande du Gewandhaus), par l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, sous la direction de Riccardo Chailly.

Barbara Minder
flûtes traversières
Matthieu Amiguet
flûtes traversières
Isaline Dupraz
flûtes traversières

Enregistrements

Création

  • Laurent Mettraux (1970*), Suite pour trois flûtes traversières :
    • Poco rubato
    • Scherzando
    • Molto sereno - comme susprendu
    • Volubilmente

Reflets presse

Dates passées